l'Annuaire des Astrologues

FDAF - Fédération Des Astrologues Francophones - fdaf@fdaf.org

 

Christian DROUAILLET

 

Nom-Prénom/ Raison Sociale

Christian DROUAILLET

Coordonnées

13 rue sainte
21000 Dijon

et 50 rue Saint Georges
75009 Paris

Tél.: 03 80 30 63 44 et 06 72 57 75 82

E-mail : c.drouaillet@free.fr
Site : www.astrologie-guerison.com

 

Depuis quand pratiquez-vous l’astrologie ?

J’ai commencé à l’étudier en 1983 et j’ai commencé à l’enseigner et à consulter en 1988.

 

Comment vous êtes-vous formé ? (Autodidacte ? Cours ? Dans ce cas quel professeur ou école ?)

J’ai suivi les 4 années de cours proposées par Jean-François Berry et j’ai participé aux séminaires d’Alexander Ruperti avec qui j’ai ensuite collaboré de 1985 jusqu’à son décès en 1998. J’ai aussi participé à de nombreux séminaires avec d’autres astrologues.

 

Vous reconnaissez vous dans un courant ? Si oui lequel ? Sinon, pourquoi ?

Je participe au courant humaniste dont les bases ont été définies par Dane Rudhyar et Alexander Ruperti. Je suis membre du Réseau Astrologie Humaniste www.rah.asso.fr

 

Comment qualifieriez-vous votre approche de l’astrologie ? (Outil de connaissance de soi ? Aide à la décision ? …)

L’astrologie est une grille de lecture symbolique de la réalité. C’est donc une voie de connaissance de soi et du monde. L’ordre cosmique comme « modèle » de l’ordre humain. C’est donc une aide précieuse pour retrouver son unité et comprendre ses fonctionnements. Elle peut être un outil thérapeutique par le sens qu’elle permet de donner aux situations de notre vie (notamment les crises d'évolution) et par la compréhension de notre « équation personnelle ». L’étude des cycles planétaires nous permet de connaître les moments opportuns de changement ou de décision.

 

Mêlez-vous l’astrologie à d’autres disciplines dans votre pratique ? Si oui : lesquelles ? Comment ? Pourquoi ?

Je suis d’abord astrologue humaniste, mais mon parcours m’a amené à me former également à la psychothérapie (mes références principales sont l’approche jungienne et l’analyse transactionnelle) ainsi qu’à l’équilibrage énergétique (magnétisme, ma référence en ce domaine est Barbara Ann Brenann).  Bien sûr je tisse des liens entre ces trois approches et elles sont toujours présentes (séparément ou ensemble) dans ma pratique professionnelle.

 

Comment procédez-vous concrètement : étude sur rendez-vous ou par téléphone ? Etude sur une ou plusieurs séances ? Avez-vous mis au point une méthode particulière ?

Je pratique essentiellement la consultation sur rendez-vous avec la personne présente. Il m’arrive de travailler par téléphone (astrologie horaire) pour des personnes éloignées que j’ai déjà vu en consultation. J’ai décrit mon approche de la consultation dans un article qui est paru je crois dans "la Lettre des Astrologues" de la FDAF… La personne peut avoir besoin de plusieurs séances (notamment dans le cadre d’une étude astro-généalogique ou astro-somatique). Une consultation dure environ 2H. Je propose également une formule plus approfondie avec 4 entretiens de 1h30mn chacun.

 

Quels services proposez-vous ? (étude natale, synastrie, transits, progressions, orientation professionnelle/scolaire, coaching de vie…)

Je propose l’étude du thème natal qui comprend la présentation de la dynamique du thème et une étude des transits et progressions sur les 2 années à venir (en précisant que tout cela est en dehors de toute prédiction). Je propose également des études de synastrie, d’astrogénéalogie (thème des ancêtres comparés à celui du consultant), l’étude de la révolution solaire. Je précise que la personne peut toujours venir reparler d’un point particulier évoqué durant la première consultation dans un entretien d’une heure environ.

 

Pourquoi avez-vous choisi d’adhérer à la FDAF ? Qu’attendez-vous d’elle ?

Je suis un adhérent de la première heure à la FDAF. Il me semble en effet important d’être lié à ses pairs dans toute profession, mais peut être encore plus pour les astrologues dont la pratique est solitaire… Je n’attends rien en particulier de la Fédération, mais j’apprécie particulièrement "la Lettre des Astrologues" et le site internet. Nos échanges au sein de la fédération nous apportent une conscience particulière de notre rôle/fonction d’astrologue et une réflexion sur nos pratiques et notre profession. La référence à un code de déontologie commun est primordiale.

page d'accueil - site FDAF